Imprimer

Répondre aux salutations des Juifs et Chrétiens

Écrit par Faouzidu30. Publié dans Adorations

Shaykh Muhammad Nasirud-Din Al-Albani

 

Dans notre dernière leçon nous avons discuté le hadith de 'Aisha (radiallahu 'anha) qui a entendu les juifs saluer le messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam), en disant : « As-Samu 'alaykum » (que la mort soit sur toi). Tandis que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) l'a simplement rendu disant : « wa 'alaykum »' (et sur vous), 'Aisha a jouté à cela, la parole : « Et sur vous et la Malédiction d'Allah et Sa Colère. » [6]

 

Reste une règle importante de Shari'a liée au hadith. Après que j'ai mentionné qu'il n'est pas permis d'être dur avec un non-musulman vivant conformément à l'autorité islamique, j'ai mentionné qu'il n'est pas aussi permis d'être excessivement indulgent avec eux quand ils vont contre la Shari'a.

 

J'ai aussi mentionné que le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) nous a interdits de les précéder dans les salutations. S'il en est ainsi, cela nous montre que l'on exige que le musulman agisse réciproquement avec le non-musulman conformément à la loi islamique dans les contraintes de la Shari'a et pas de ses émotions d'amour ou de colère.

 

Ainsi si un homme parmi les Juifs et Chrétiens nous salue de la salutation islamique, « As-salamu 'alaykum » certaines personnes comprennent de ce hadith que nous ne rendons la salutation par « wa 'alaykum » et rien plus. Cela est-il correct ou y a-t-il d'autres détails à considérer ?

 

Si nous regardons un autre hadith du prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) trouvé dans le Sahih Muslim:

« En vérité si les Juifs vous saluent et que l'un d'entre eux dit :
« As-Samu 'alaykum », dites alors « wa 'alaykum ». »[7]

 

Après étude du hadith, nous constatons que la règle ici est dépendante d'une certaine action, qui est leur parole : « As-Samu 'alaykum ». Cela prouve que notre réponse à eux dans cette circonstance doit être « wa 'alaykum » et le moment et le lieu approprié pour cette réponse abrégée est lorsqu'ils disent : « As-Samu 'alaykum ». Notre réponse pourrait être comprise comme la salutation islamique ou une réponse à la malédiction des Juifs.

 

Et lorsque leur salutation est claire et explicite, comme c'est le cas avec certains d'entre eux qui agissent gentiment avec les musulmans, et qu'ils prononcent clairement la salutation : « As-Salamu 'alaykum », devons-nous dire « wa 'alaykum » ou « wa 'alaykumus-salam » ? Regardons dans le Qur'an [8] :

« Si on vous fait une salutation, saluez d'une façon meilleure; ou bien rendez-la (simplement). »

 

En réunissant ce verset et du hadith de 'Aisha (radiallahu 'anha), nous disons que si leur salutation est limpide, nous y répondons avec la même clarté. Mais si ce n'est pas clair et que nous estimons qu'ils auraient pu dire quelque chose d'autre, alors nous disons seulement : « wa 'alaykum ». [9]

Et Allah est plus savant

 

Notes de bas de page

[1] Ceci a été pris de Mukhtasar Zad Al Ma'ad de Ibn Al Qayim Al Jawziya et l'Ikhtisar du livre est de shaykh Al Islam Muhammad Ibn Abdul Wahhab.

[2] Le sens est « ne leur faites pas un passage facile. »

[3] Le prophète (Sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Ne précédez pas les Juifs et les Chrétiens dans les salutations et si vous rencontrez l'un d'entre eux dans une rue, forcez-le vers sa partie étroite. (c'est à dire ne faites pas un passage facile). [d'après Abû Hurayra] [rapporté par Ahmad, Muslim, Abû Dawud et Tirmidhi]

[ Il a aussi été mentionné par l'imam Al Bayhaqi dans ses Sunan et par l'imam At-Tahawi et par Amir Al-Mu'minin dans le Hadith, Muhammad Ibn Isma'il Al Bukhari dans Adab Al Mufrad]

Shaykh Al-Albani l'a inclus dans son Ikhtisar de Sahih Muslim n°1432. Il a aussi fait son takhrij dans Silsila-Al-Ahadith As-Sahiha n°604, Irwa Al Ghalil n°1271.

Il le déclare Sahih dans Sahih Al Jami ' n°6204.

[4] Dans la lettre du prophète (Sallallahu 'alayhi wa sallam) à Hiraql rapporté dans Al-Bukhari [1,54]. La narration, avec l'histoire célèbre d'Abû Sufyaan est trop longue pour être traduite ici.

[5] Aussi, en ce qui concerne les salutations aux Kufar :

Chapitre : Répondre (aux salutations) des Gens du Livre

D'après Jabir Ibn Abdullah: « Des hommes parmi les Juifs ont salué le messager d'Allah (Sallallahu 'alayhi wa sallam). Ils ont dit : « As-Sam Alay Kum (que la mort soit sur toi) ô Abal-Qasim. » Donc, il (Sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Et sur vous » (Wa Alay Kum). Aisha s'est fâchée et a dit : « N'as-tu pas entendu ce qu'ils ont dit! ? » Donc, il (Sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « En effet et je leur ai rendu et en vérité nous leur répondons et ils ne nous répondent pas. »

[ Sahih 5/7 Muslim] Shaykh Al-Albani le cite dans Mukhtasar Sahih Muslim n°1433, p. 672.

Il est bon de noter que les savants comme l'imam Muslim ont considéré cette réponse comme étant générale et non spécifique à la situation mentionnée.

[6] Note du traducteur : le prophète (salallahu 'layhi wa sallam) a alors réprimandé 'Aisha pour sa rudesse et lui a ordonné d'être douce, comme il est trouvé dans Al-Bukharee (*6024, 10/542 de Fathul-Bari) et Muslim (*5621, 7/371 de Sharh Nawawi).

[7] Hadith authentique rapporté par Muslim (*5619, 7/370 de Sharh Nawawi) sur l'autorité d'Ibn 'Umar.

[8] Sourate An-Nisa :86

[9] Akhlaqul-Islam, cassette n°1 de 9, traduit par Abul-'Abbas

Article tiré du site bakkah.net

Traduit en français par les salafis de l'Est

Imprimer

Celui qui entre quand les gens prient Al-'Isha alors qu’il n’a pas prié le Maghrib

Écrit par Faouzidu30. Publié dans Adorations

Al-Imam Muhammad Ibn Salih Al-'Uthaymin

 

Question : Un homme est entré au Masjid et il était voyageur et il les a trouvés priant la prière du 'Isha et il n'avait pas (encore) prié la prière du Maghrib. Donc il est entré (dans la prière du 'Isha) avec eux. Ainsi quand l'imam s'est levé pour la quatrième Rak'a il est resté assis (c'est-à-dire qu'il a achevé son Tashahhud et a salué). Son action est-elle correcte ou non ? Donnez-nous s'il vous plaît un verdict et qu'Allah vous récompense.

Réponse : L'avis correct est que son action est correcte. C'est à dire que quand vous attrapez l'imam et qu'il prie la prière du 'Isha et que vous n'avez pas prié la prière du Maghrib, avec laquelle vous entrez avec lui. Lorsqu'il se lève pour la quatrième Rak'a, vous restez assis, bien que vous fassiez quelque chose séparé de l'imam. Vous finissez le Tashahhud, ensuite vous faites le Taslim (Asalamu alaikoum qui conclut la prière) et ensuite vous entrez avec l'imam dans ce qui reste de la prière du 'Isha. Et cet avis est le plus correct.

Et quelques savants ont dit : priez la prière du Maghrib d'abord seul ou avec ceux qui sont avec vous, puis après cela rejoignez l'imam dans ce qui reste de la prière du 'Isha.

Et certains savants ont dit : entrez avec l'imam avec l'intention de la prière du 'Isha et ensuite quand vous l'avez fini (c'est-à-dire avec les gens) priez la prière du Maghrib.

Donc, voilà les trois avis des gens de science et le plus fort d'entre eux et le plus correct est le premier. Que vous entriez avec eux avec l'intention de la prière du Maghrib, ensuite lorsqu'il se lève pour la quatrième Rak'a, vous restez assis, vous faites le Tashahhud et le Taslim et quand vous l'avez fini vous entrez avec l'imam dans ce qui reste de la prière du 'Isha.

Article tiré du site assalafi.com

Source : écouter le shaikh

Traduit par Abu Sumaya

Traduit en français par les salafis de l'Est

 

http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=232

Plus d'articles...

Qui Sommes-Nous?

Site Salafi administré par le frère Faouzi de Alés dans le gard, il regroupe les textes de nos Savants et étudiants avec des audios et des vidéos...

Contact