Imprimer

Peut-on écrire « SAW » au lieu de "Sallallahu 'Alayhi wa Sallam" ?

Écrit par Faouzidu30. Publié dans Adorations

Peut-on écrire « SAW » au lieu de"Sallallahu 'Alayhi wa Sallam" ?

 

Les musulmans sont obligés d'envoyer la Prière d'Allah [1] et le Salut [2] sur Muhammad (sallallahu 'alayhi wa sallam) quand son nom est mentionné. Allah nous l'a ordonné en disant [3] :

« Certes, Allah est Ses Anges prient sur le Prophète; ô vous qui croyez priez sur lui et adresses [lui] vos salutations. »

Et le messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :

« Chaque fois que quelqu'un prie sur moi, Allah écrit pour lui dix récompenses à cause de cela. » [4]

Et le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a décrit celui qui ne prie pas sur lui quand il est mentionné comme « le plus radin des gens. » [5] Et il a dit « Amin! » À l'invocation de Jibril ('alayhi sallam) : « Qu' Allah repousse celui qui entend qu'on te mentionne et ne prie pas sur toi ! » [6]

Ainsi, voici la question qui doit être clarifiée : De nombreuses personnes emploient l'abréviation « SAW » ou « PBDSL » pour accomplir cette obligation dans leurs écrits. Est-ce quelque chose qui remplit l'obligation d'envoi de la prière et du salut sur le messager ? Voyons certaines paroles de savants quant à cette pratique.

'Abdul-Qadir Al-Maghribi a dit : « Quant à SAD-LAM-'AYN-MIM, il semble que cela a été inventé au 9ème siècle de l'hégire. Dans l'explication de Alfiyyah d'Al-'Iraqi, un livre des sciences de Hadith, l'auteur dit : « Les abréviations doivent être évitées, aussi bien que la négligence de cela. » Cela signifie qu'il faut rester loin de symboles et ne pas l'abréger en enlevant certaines de ses lettres, plutôt il doit employer sallallahu 'alayhi wa sallam entièrement dans son discours et ses écrits.

L'auteur, shaykh Zakariya Al-Ansari, a ensuite mentionné que l'imam An-Nawawi a rapporté qu'il y a un consensus sur l'obligation d'envoyer les prières sur le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) dans le discours aussi bien qu'à l'écrit. Donc, il ne fait pas partie de la Sunna d'employer des symboles ou abréviations à la place.

Puis, shaykh Al-Ansari a mentionné que le premier à avoir employé un symbole pour cela, sa main a été coupée et le Refuge est cherché auprès d'Allah ... » [7]

Ibn Hajar Al-Haythami dit : « Le mot « SAD-LAM-'AYN-MIM » n'est pas permis. Plutôt il nous est demandé d'envoyer la prière et le salut. » [8]

Al-Fayruza-Abadi a dit : « Il n'est pas approprié d'employer des symboles ou des abréviations pour désigner la prière et le salut, comme certains paresseux le font, de même que certains ignorants et certains étudiants en science - ils écrivent 'SAD-LAM-'AYN-MIM' au lieu de sallallahu 'alayhi wa sallam » [9]

Ahmad Shakir a dit : « C'est la tradition absurde de certaines des générations postérieures d'abréger l'écriture de sallallahu 'alayhi wa sallam. » [10]

Et Allah est plus savant. Et que la prière et le salut d'Allah soient sur notre messager, sur sa famille et ses compagnons.

Notes de bas de page

[1] Prier sur le prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) signifie que l'on invoque Allah de le louer et de mentionner son haut rang aux anges. Voir Jalal Al-Afham (p.253) d'Ibn Al-Qayyim, Fathul-Bari (11/179-197) d'Ibn Hajr, ou tafsir d'Ibn Kathir du verset 33:56.

[2] Salut : sécurité

[3] Sens de sourate Al-Ahzab :56

[4] Hadith authentique rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih (*906, 3/187) sur l'autorité d'Abû Hurayra (radiallahu 'anhu). Shaykh Al-Albani l'a déclaré sahih dans Silsilatul-Ahadith As-Sahiha (*3359, 7/1080).

[5] hadith hassan rapporté par Ibn Abi Ad-Dunya dans As-Salah 'Ala-Nabi (p.30-31) sur l'autorité d'Abû Dharr (radiallahu 'anhu). Hamdi As-Salafi l'a déclaré hassan dans sa vérification du livre.

[6] hadith authentique rapporté par At-Tabarani dans Al-Mu'jam Al-Kabir sur l'autorité de Jabir ibn Samura (radiallahu 'anhu). Shaykh Al-Albani l'a authentifié dans sa vérification At-Targhib wat-Tarhib d'Al-Munthiri (*1677,2/298).

[7] Mu'jam Al-Manahi Al-Lafdhiya (p.188-189)

[8] Al-Fatawa Al-Hadithiya (p.168)

[9] De son livre As-Salatu wal-Bushr, comme il est cité dans Mu'jam Al-Manahi Al-Lafdhiya (p.351)

[10] Musnad de l'imam Ahmad (*5088, 9/105)

Article tiré du site www.bakkah.net

http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=155

Imprimer

Les banques et les intérêts

Écrit par Faouzidu30. Publié dans Adorations

Les banques et les intérêts

                                  Shaykh Adul-Aziz Ibn Baz

 

Les circonstances le contraignent à travailler pour une banque qui pratique l’usure (riba)



Question : Quel est le jugement sur celui dont les circonstances le contraignent à travailler dans une banque ou dans un bureau de change dans le Royaume (d'Arabie Saoudite), comme les banques Al-Ahli At-TijariAr-RiyadhAl-JaziraAl-'Arbi Al-WataniSharika Ar-Rajhi lis-Sarafa wat-Tijara,Maktab lis-Sarafa Al-Ka'kiAs-Sa'udi Al-Amriki et d’autres. Ils ouvrent des comptes épargne aux employés de bureau comme : celui qui écrit les transactions, le contrôleur des transactions, l'officier de change et d'autre parmi les employés administratifs. Et ces banques fournissent un certain nombre de bénéfices pour attirer des employés, comme l'allocation de logement qui est approximativement de SR 12,000 ou plus et un salaire de deux mois à la fin de l'année. Quel est le jugement sur cela ?



Réponse : Travailler dans une banque qui pratique l’usure (riba) n'est pas permis, puisqu'il a été confirmé du prophète (sallahu `alayhi wa sallam) qu'il a maudit ceux qui ont mangé/profité (akil) de riba aussi bien celui qui est responsable (des transactions), celui qui écrit (les transactions) et les témoins (des transactions) et il a dit :



« ... ils sont pareils/égaux ... » rapporté par Muslim.



Et aussi, pour ce que cela entraîne dans l'assistance dans le péché et la transgression, comme Allah (Subhanahu wa Ta'ala) dit :



« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition » [Sourate Al-Maida : 2].

 


Silsila Kitab Ad-Da'wa (1), Al-Fatawa - Volume 1, p.141




Jugement sur le salaire des employés de banque



Question : Le salaire que les employés de banques reçoivent en général, et spécifiquement dans les banques arabes est-il licite ou illicite, puisque j'ai entendu dire qu’il était illicite parce que les banques pratiquent l’usure dans certaines de leurs transactions ? Je demande que vous me conseilliez puisque je veux travailler dans une banque.



Réponse : Il n'est pas permis de travailler dans les banques qui pratique l’usure (riba) parce qu’en faisant cela on les aide dans le péché et la transgression, comme Allah (Subhanahu wa Ta'ala) dit :



« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition » [Sourate Al-Maida : 2].



Et il a été confirmé du prophète (sallahu `alayhi wa sallam) qu'il a maudit ceux qui ont mangé/profité (akil) de riba aussi bien celui qui est responsable (des transactions), celui qui écrit (les transactions) et les témoins (des transactions) et il a dit :



« ... ils sont pareils/égaux ... » rapporté par Muslim.



Silsila Kitab Ad-Da'wa (1), Al-Fatawa - Volume 1, p.142




Déposer de l’argent en banque

 


Question
 : Est-il permis pour quiconque a une somme d'argent de la mettre dans une banque avec l'intention de la mettre en sûreté et chaque fois qu’il doit payer zakat sur cette somme d'argent il extrait la somme exigée et la donne ? Conseillez-nous s'il vous plaît, qu’Allah vous récompense par un bien.



Réponse : Il n'est pas permis de déposer de l'argent dans une banque qui pratique l’usure, même si vous ne prenez pas d’intérêts (riba), puisque cela entraîne l'assistance dans le péché et la transgression et Allah l'a interdit.



Cependant, si vous êtes contraints de le faire, que vous ne prenez pas de riba et vous êtes incapables de trouver un autre lieu pour garder votre argent en sûreté excepté dans une banque qui pratique l’usure, alors il n'y a aucun mal en raison de la nécessité, insha.-Allah. Et Allah (Subhanahu wa Ta'ala) dit :



« Alors qu’Il vous a détaillé ce qu’Il vous a interdit, à moins que vous ne soyez contraints d’y recourir » [Sourate Al-An'am : 119].



Et dès que vous trouvez une banque islamique ou un lieu sûr qui n'implique pas l’assistance dans le péché et la transgression, placez votre argent là, car il ne vous sera alors pas permis de laisser (votre argent) dans une banque qui pratique l’usure.



Silsila Kitab Ad-Da'wa (1), Al-Fatawa - Volume 1, p.147




Travailler pour une société qui prend un prêt d'une banque qui pratique l’usure



Question : Je suis comptable dans une société de commerce et cette société est forcée de faire des prêts dans une banque qui pratique l’usure. Une copie de la convention de prêt m’est parvenue pour confirmer la dette de la société et l'enregistrer dans les livres. Suis-je considéré comme celui qui enregistre une transaction basée sur riba et m’est-il permis de travailler pour cette société, c’est à dire, suis-je considéré comme un pécheur suite à ce contrat, bien que je ne l'ai pas approuvé ?



Réponse : Il n'est pas permis de travailler avec cette société dans des transactions basées sur riba, parce que le messager (sallahu `alayhi wa sallam) a maudit ceux qui ont mangé/profité (akil) de riba aussi bien celui qui est responsable (des transactions), celui qui écrit (les transactions) et les témoins (des transactions) et il a dit :



« ... ils sont pareils/égaux ... » rapporté par Muslim.



Et aussi Allah (Subhanahu wa Ta'ala) dit :



« et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression.»[Sourate Al-Maida : 2].



Silsila Kitab Ad-Da'wa (1), Al-Fatawa - Volume 1, p.148




Transférer de l'argent via les banques qui pratiquent l’usure et utiliser (l’argent de) riba pour de bonnes causes



Question : Nous sommes des ouvriers Turcs travaillant dans le Royaume d'Arabie Saoudite et ce n'est pas un secret que notre pays a adopté une autorité et un système laïque et riba est extraordinairement répandu dans notre pays, au point qu'il a atteint 50 % en une seule année. Et puisque nous sommes basés ici (Arabie Saoudite) nous devons envoyer de l'argent à nos familles en Turquie via les banques qui pratiquent l’usure. Et de même, nous déposons de l'argent dans les banques par crainte de vol ou de le perdre et pour d'autres dangers. C’est pourquoi, votre Excellence, nous vous posons deux questions importantes et nous vous demandons une fatwa à cet égard, qu’Allah vous récompense par un bien.



Premièrement : Est-il est permis de prendre les intérêts (riba) de ces banques et d’en faire don aux pauvres et construire des maisons d’accueil (pour les pauvres)… etc, au lieu de leur laisser ?



Deuxièmement : Si cela n’est pas permis, est-il permis de déposer de l'argent dans ces banques par nécessité, par crainte de vol ou de la perdre, sans prendre riba, en gardant à l'esprit que les banques l'emploient (l'argent) tant qu'il reste dans le compte ?



Réponse : Si la nécessité exige que vous transfériez (de l'argent) via une banque qui pratique l’usure, il n'y a aucun mal en cela, insha.-Allah, comme Allah (Subhanahu wa Ta'ala) dit :



« Alors qu’Il vous a détaillé ce qu’Il vous a interdit, à moins que vous ne soyez contraints d’y recourir » [Sourate Al-An'am : 119].



Et sans aucun doute transférer (l'argent) via (de telles) banques est une nécessité générale à cette époque et de même que déposer (de l'argent) dans ces banques est (aussi) une nécessité sans même rechercher de bénéfices, et s'ils vous donnent des intérêts sans aucune condition et sans que vous en soyez satisfaits, alors il n'y a aucun mal à le prendre et à le dépenser dans des causes charitables, comme l'assistance aux pauvres et ceux qui sont dans le besoin et ainsi de suite. Mais pas pour le prendre ou en tirer quelque avantage, plutôt cela tombe sous la règle de l'argent qui est nuisible aux musulmans s'il est laissé, considérant qu’il est reçu de ce qui n'est pas permis (riba). Ainsi, le dépenser dans ce que bénéficie aux musulmans est mieux que de le laisser aux kuffar pour qu’ils l’utilisent dans ce  qu'Allah a interdit.



Et s'il est possible de transférer (l'argent) via des banques islamiques ou d’autres méthodes permises, alors il n'est pas permis de transférer (l'argent) via les banques qui pratiquent l’usure et de même s'il est possible de déposer (l'argent) dans une banque islamique ou dans un commerce islamique, alors il n'est pas permis de déposer (l'argent) dans une banque qui pratique l’usure, puisque la nécessité est (maintenant) levée.

 

Et Allah est le détenteur du succès.



Silsila Kitab Ad-Da'wa (1), Al-Fatawa - Volume 1, p.148




Déposer de l'argent dans une banque qui ne pratique pas l’usure

 


Question : A notre époque, beaucoup d'accidents arrivent et la dette de sang est difficile (à payer). Ainsi, en tant que groupe, nous avons consenti à rassembler une grande somme d'argent et l'avons déposée dans la banque Ar-Rajhi pour la mettre en sûreté, où elle est restée pendant quelque temps. Y a-t-il un péché sur nous dans le fait de laisser cet argent à la banque, sachant que nous extrayons la zakat due sur cela. Conseillez-nous s'il vous plaît, qu’Allah vous récompense par un bien.



Réponse : Il n'y a aucun mal à laisser (l'argent) dans la Banque Ar-Rajhi car ils ne pratiquent pas l’usure à ce que nous savons.



Silsila Kitab Ad-Da'wa (1), Al-Fatawa - Volume 1, p.150




Fatawa tirées du site fatwa-online.com

 

Traduit en français par les salafis de l’Est

 

http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=112

Plus d'articles...

Qui Sommes-Nous?

Site Salafi administré par le frère Faouzi de Alés dans le gard, il regroupe les textes de nos Savants et étudiants avec des audios et des vidéos...

Contact