Imprimer

CONNAISSANCES BÉNÉFIQUES « ET LE MAGICIEN NE RÉUSSIT PAS! »Par son Eminence, le cheikh Dr Abd Ar-Razzêq El Badr

Écrit par faouzi. Publié dans Croyance

Voilà dix connaissances bénéfiques [fawê’id] extraites de Sa Parole –Majestueux et Très Haut soit-Il- ﴾et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit﴿ Tâha, V. 69.

La première : c’est que le magicien, tel qu’Allâh -Béni et Très-Haut- a informé ne réussit jamais. Et il convient que nous sachions qu’el falêh (la réussite) signifie l’acquisition du bien d’ici et celui de l’au-delà. Ainsi, le fait qu’Allâh ait interdit cette réussite au magicien, est une interdiction faite au magicien d’acquérir le bien dans sa vie présente et sa vie future. Le magicien est alors perdant ici-bas et dans l’au-delà.

La deuxième : c’est que la magie ne consiste pas en une seule méthode. Mais elle constitue plutôt plusieurs méthodes et diverses écoles et présente des types variés. Dans ce contexte, Allâh -Majesté à Lui et Très-Haut soit-Il- a dit ﴾où qu’il soit﴿, c’est-à-dire : quelle que soient sa méthode, son style et son école dans la magie. Celle-ci, quelle que soit sa méthode, son style et son type, la fin et la destinée de son auteur est de ne jamais réussir, ni dans sa vie d’ici-bas et ni dans celle de l’au-delà.

La troisième : c’est que puisque le sort du magicien est tel qu’Allâh a informé, qu’il ne réussit pas où qu’il soit ; de même, celui qui va chez lui pour rechercher un intérêt, un avantage ou un bienfait de sa part ne réussira pas, et ce de façon primordiale

La quatrième : l’invalidité de la nouchra qui est le fait d’annuler une magie par une autre. En effet, il est parvenu dans un hadith authentique que le Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- a été une fois interrogé au sujet de la nouchra et avait répondu en disant : « Elle fait partie de l’œuvre du diable ». Ainsi, annuler l’effet d’une sorcellerie par une autre pareille qu’elle est une chose non autorisée. Il est donc illicite au musulman d’aller voir un magicien, même si son objectif de cette visite est de faire cesser l’effet d’une sorcellerie qui l’a atteint. Ceci est partie intégrante de la généralité de Sa Parole -Béni et Très-Haut- ﴾où qu’il soit﴿. Aucune réussite ne peut absolument être acquise de sa part, même si cette dernière consiste à annuler une magie.

La cinquième : c’est que le magicien, quand on aura su qu’il ne réussit pas, c’est-à-dire qu’il n’obtient aucun bien ni ici-bas et ni à l’au-delà, celui qui se rend chez lui, même si son but est de faire cesser une magie, aura également comme conséquence celle du magicien qui est la perte et la non-réussite. C’est pourquoi les magiciens, quand une personne se rend chez eux et même si son désir est d’annuler une sorcellerie qui l’a touchée, ces magiciens ne le soignent que par le fait de se rapprocher des diables. Il arrive ainsi qu’ils traitent une maladie qui n’est pas grave ayant atteint un individu mais en le faisant tomber dans une énorme calamité qui est la mécréance (el koufr) envers Allâh et l’Association (ach-chirk), ainsi que de s’attacher aux diables et de s’en rapprocher et ainsi de suite.

La sixième : c’est que ce verset fortifie la confiance en Allâh -Exalté et Très Haut- dans le cœur du croyant. Car, Allâh -Puissance et Majesté à Lui- a informé que le magicien ne réussit point et Il a dit -Exalté soit-Il- ﴾Or ils ne sont capables de nuire à personne qu’avec la permission d’Allâh.﴿ El Baqara (La Vache), V. 102. Donc cela renforce la confiance que l’homme place en Allâh -Exalté et Très-Haut soit-Il-, et l’amène à ne pas tourner son cœur vers les magiciens et leurs complices par peur d’eux ou autre. Bien au contraire, il sera plutôt sûr de son Seigneur et confiant en son Maître -Majestueux et Très-Haut soit-Il-. Sa foi et sa confiance en Allâh accroitront et il ne place cette dernière qu’en Lui seul -qu’Il soit Béni et Très-Haut-. Ceci en ayant la foi que rien ne peut lui nuire si ce n’est par la permission d’Allâh -Béni et Très-Haut- ; c’est auprès de Lui qu’il se réfugie ; c’est en Lui seul qu’il met sa confiance, et c’est à Lui uniquement qu’il demande assistance.

La septième : C’est que la réussite et l’ascension ne sont accordées que pour les gens de foi. Dans ce même rapport il est déjà fait précédemment allusion au dire des magiciens ﴾Et celui qui aura le dessus aujourd’hui aura réussi.﴿ Tâha, V. 64, ainsi Allâh a refusé que la réussite soit conférée à personne hormis les gens de foi, et c’est pourquoi Il a dit -Majestueux et Très-Haut soit-Il- ﴾et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit﴿ après avoir ordonné à Son Prophète et Messager Moûça – sur lui le salut- de jeter le petit bâton qu’il tenait dans sa main en faisant front à ces amas abandons d’artifices magiques ﴾Jette ce qu’il y a dans ta main droite (le bâton); cela dévorera ce qu’ils ont fabriqué. Ce qu’ils ont fabriqué n’est qu’une ruse de magicien ; et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit﴿ Tâha, V. 69.

La huitième : c’est que ce jugement qu’Allâh -Majestueux et Très-Haut- a cité dans verset ﴾et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit﴿ est un jugement qui concerne tout magicien et à toute époque. Nous prenons connaissance de cela de la méthode du Qour’ên, car le contexte a fait allusion à certains magiciens qui ont affronté Moûça -sur lui le salut-, et Allâh n’a pas dit que ces magiciens en question ne réussiront pas, mais Il a dit ﴾et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit.﴿ Ainsi, la méthode du Qour’ên, quand le jugement n’est pas spécifique à une personne donnée dont le contexte annule ce sur quoi elle est, mais qu’il concerne toute personne étant décrite par les mêmes caractéristiques, dans un tel cas, le jugement se généralise tel qu’il l’est dans ce verset ﴾et le magicien ne réussit pas, où qu’il soit.﴿ Alors, le magicien, ici, désigne chaque magicien, à n’importe quelle époque et à n’importe quel lieu.

La neuvième : l’importance d’étudier les biographies des Prophètes -sur eux les Prières et le Salut d’Allâh-. Ce sont des biographies pleines de leçons, d’exhortations et d’enseignements hautement distingués. Elles contiennent [des choses] qui fortifient la foi, et consolident le cœur du croyant ainsi que sa relation à son Seigneur et sa confiance en Lui. Celui qui lit les récits [des Prophètes] et ceux qui leur ressemblent dans le Livre d’Allâh, qu’Il y a mentionnés -Exalté et Très-Haut soit-Il-, il y trouvera des exhortations et des enseignements éminents, tel qu’Allâh -Béni et Très-Haut- a dit ﴾dans leur récit il y a certes une leçon pour les gens doués d’intelligence.﴿ Yoûçouf (Joseph), V. 111.

La dixième : il y a, dans ce verset, un argument de la Parole d’Allâh -Béni et Très-Haut soit-Il- ﴾Et quiconque place sa confiance en Allâh, Il lui suffit.﴿ At-Talâq (Le Divorce), V. 3, et Sa Parole -qu’Il soit Béni et Très-Haut- ﴾Allâh ne suffit-Il pas à Son serviteur [comme soutien] ?﴿ Az-Zoumar (Les Groupes), V. 36. Car dans l’endroit où était Moûça, il y avait devant lui d’arrogants magiciens au nombre de trente mille ou un autre chiffre plus ou moins grand, tel qu’il a été mentionné par les exégètes, et malgré cela, toute la magie et l’artifice qu’ils ont réunis ainsi que leur dressement en un seul rang contre Moûça -sur lui le salut- ; tout ce pouvoir accumulé a été annulé par Allâh ﴾« Ce que vous avez produit est magie ! Allâh l’annulera »﴿ Yoûnous (Jonas), V. 81. Allâh l’a déjoué et leur sort était voué à l’échec et à la non-réussite.

Retrouvez cet article dans sa langue source sur : http://al-badr.net/detail/1OVs5rapNz

Par son Eminence, le cheikh Dr Abd Ar-Razzêq El Badr -Qu’Allâh le préserve-

Traduit de l’arabe par
Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên AYAD

Source: http://kabyliesounna.com/?p=202http://kabyliesounna.com/?p=202

 

Imprimer

le verset citant les cinq clefs de l'invisible ( مفاتح الغيب Mafãtihou Al Ghayb) :

Écrit par faouzidu30. Publié dans Croyance

Cheikh ibn ´Uthaymîn (qu'Allah lui fasse misericorde) dit dans son Charh de Riyãd As Salihîn en expliquant le verset citant les cinq clefs de l'invisible ( مفاتح الغيب Mafãtihou Al Ghayb) :

 

" La connaissance de l'Heure est auprès d'Allah; et c'est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu'il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu'il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes, Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur. " Sourate Luqmãn V.34

" C'est Lui qui détient les clefs de l'Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît... " Sourate 6 - V.59

" La connaissance de l'Heure est auprès d'Allah ... " (Sens du verset) S.Luqmãn V.34

" Ces cinq (clefs de l'invisible) nul ne les connait sauf Allah, la connaissance de l'heure personne ne la connait si ce n'est Allah,

au point ou même Jibrîl (alayhi salãm) alors qu'il est le plus noble des Anges, à interrogé le messager d'Allah alors qu'il est le plus savant des êtres humains,

il (Jibrîl) lui dit : " Informe-moi au sujet de l'heure, il dit : l'interrogé n'en sait pas plus que celui qui l'interroge"
Nul ne la connait (l'Heure) si ce n'est Allah "

Cheikh ibn ´Uthaymîn (qu'Allah lui fasse miséricorde)

Explication de Riyãd As Sãlihin de l'Imam An-Nawawi 

 
L'équipe Elhouda

Plus d'articles...

Qui Sommes-Nous?

Site Salafi administré par le frère Faouzi de Alés dans le gard, il regroupe les textes de nos Savants et étudiants avec des audios et des vidéos...

Contact

Dourouss As Salafiyatt

Bio & Phyto