Imprimer

Divorce prononcé par un plaisantin

Écrit par Faouzidu30. Publié dans Fatawas

Divorce prononcé par un plaisantin

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

 

                        > La Fatwa numéro ( 12967 )

 

Q : Nous étions un groupe de jeunes réunis pour déjeuner un jour de Cha`bân en 1409 de l'hégire. Mes amis rigolaient avec moi et ont dit :

 
( Numéro de la partie: 20, Numéro de la page: 65)
 

"Ta femme est allée chez sa famille, et elle ne te désire plus." Alors, je leur ai dit : "Elle est répudiée." Ils m'ont donc dit : "Tu l'as répudiée, en disant cela !", mais moi, je l'ai nié. Ces jeunes se sont rendus chez le Cheikh à Abha où nous travaillions. Ces jeunes étaient avec moi lors de la plaisanterie. Ils ont interrogé le Cheikh sur son avis concernant ce qui s'était passé. Il leur a dit : "L’expiation est indispensable." Les jeunes m'ont pris 400 riyals pour les distribuer. Ensuite, je me suis rendu chez ma famille et ma femme et j'ai eu des rapports avec cette dernière, après la fête de la rupture du jeûne, c'est-à-dire, deux mois après cet incident, sachant que personne d'autre n'était au courant de cette affaire, à part les copains qui m’accompagnaient alors. Maintenant, la question est la suivante : Est-ce que nous avons agi correctement ? Donnez-nous une fatwa, qu'Allah vous rétribue.

 

R: Si la situation est telle que vous venez de citer, une seule répudiation a eu lieu, puisque vous avez dit : "Elle est répudiée"; parce que le divorce a lieu que l'homme soit sérieux ou qu'il plaisante. Vous pouvez, cependant, reprendre votre femme en mariage, tant qu'elle est encore dans la période de viduité (`Idda) et si cette répudiation n'a pas été précédée par deux autres. D'ailleurs, si vous avez eu des rapports, après la fête de la rupture du jeûne et avant qu'elle n'ait eu trois périodes de menstrues, elle est votre épouse, et ces rapports constituent une reprise en mariage. Toutefois, si elle avait déjà eu trois périodes de menstrues avant ces rapports, et après la répudiation, elle vous est illicite, sauf par un nouveau contrat de mariage. Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Membre Vice-président Président
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source : www.alifta.net/

Qui Sommes-Nous?

Site Salafi administré par le frère Faouzi de Alés dans le gard, il regroupe les textes de nos Savants et étudiants avec des audios et des vidéos...

Contact

Dourouss As Salafiyatt

Bio & Phyto